______________________________________
Avertissement: Les billets présentés dans ce blog présentent uniquement des commentaires et des avis personnels et n'ont pas de valeur scientifique.
______________________________________

samedi 12 juillet 2008

Nouveaux horizons

Chers lecteurs d'EcoMaroc,

Après une thèse de doctorat en théorie de choix social au Canada et après la publication en 2004 d'un article dans la prestigieuse revue Social Choice and Welfare (avec mon directeur de thèse), j'avais essayé de chercher des thèmes plus concrets et plus proches de la réalité marocaine, ayant rejoint une université marocaine en 2003. L'économie industrielle étant ma deuxième spécialité en sciences économiques, j'avais fini par opter pour l'analyse de la concurrence sur le marché des télécoms.

Ma perception de l'expérience du blogging (spécifiquement pour EcoMaroc, lancé en avril 2006) était à la fois une sorte d'ouverture sur le monde extérieur et aussi un moyen de constituer des références qui pourraient servir dans de futurs projets d'articles scientifiques. J'ai été un peu détourné de cet objectif avec MoTIC, qui est devenu par moments une forme d'activisme et où la passion l'a parfois remporté sur l'analyse scientifique.

Les derniers mois ont été pour moi une longue période de réflexion relativement à cette expérience de blogging et également relativement à mes activités de recherche.

Comme je l'avais annoncé il y a environ deux mois sur MoTIC, j'ai pris récemment la décision de collaborer à un projet de portail sur les NTIC, principalement pour accompagner l'actualité de plus en plus abondante du secteur au Maroc.

Je serai l'auteur d'un blog dédié exclusivement aux NTIC, pas spécialement au Maroc, mais un vrai blog IT. Ce sera donc le blog d'un passionné qui ne va pas mélanger les genres.

Cette décision est venue après les encouragements d'amis, de blogueurs et de lecteurs fidèles, suite à ma décision de mettre fin à la publication de billets sur MoTIC.

Sur le plan scientifique, j'ai décidé d'abandonner les travaux en économie industrielle et de revenir à la théorie du choix social. Cette théorie a de plus en plus d'applications dans le domaine des NTIC, en particulier dans le domaine de l'Internet (par exemple: règles de classement des résultats de recherche sur le web ou du classement du SPAM et virus). Mon article que je mentionne en début de billet a été cité par des chercheurs en informatique de l'une des plus prestigieuses universités américaines. J'ai aussi tout récemment arbitré un article dans le même domaine pour une revue éditée par une grande université canadienne.

Les applications de la théorie de choix social donnent de meilleures perspectives de publication dans des revues scientifiques.


Je voudrais terminer par remercier les lecteurs d'EcoMaroc, en particulier ceux qui ont participé aux discussions sur ce blog.

Je donne à tous rendez-vous sur MoTIC pour l'annonce prochaine du lancement du portail.


Ce billet marque la fermeture du blog EcoMaroc.

8 commentaires:

MouMnY a dit…

mbrouk ! :)
parcourt tres interessant loin des traditionnel santier battu. BOnne continuation

7didane a dit…

Bon courage !

7didane en mode veille IT :)

EcoMaroc a dit…

Merci à vous deux.

Pour le parcours, je n'ai pas encore raconté comment j'ai abandonné maths sup à Moulay Youssef pour faire une licence en économie à la fac :)

wadisnake a dit…

Pas mieux que les premiers commentaires, bon courage!

Anonyme a dit…

h_bouayad a dit :

j'ai été trés déçu par votre décision de neutralizer les blogs ecomaroc et motic. interessé par l'analyse concurrentielle et les régulation du secteur des télécoms en particulier je suit régulièrement les billets publiés sur les deux blogs et je les classe même dans la rubrique de mes "favoris".
sincérement, je peux dire que vos deux blogs constituent les deux seules références qui suivent régulièrement l'actualité économique et des télécoms au Maroc. et je peux dire que vous jouez un grand rôle dans l'éclairage de l'opinion public, notamment sur les question de développement du marché des télécoms, sur les tarifs pratiqués et sur les aspects concurrentiels du secteur.... ce type d'infomation n'exsite pas ou s'il existe il reste biaisé car il émane soit des opérateurs soit de l'ANRT, or le plus souvent les deux essayent de maquiller le*a réalité et de masquer les défaillances du systéme.
vous avez donc été ce contrepoid qui a permis de critiquer à la fois la politique du régulateur et les comportements des opérateurs dans le sens d'une plus grande protection des consommateurs. en quelques sorte vous avez joué le rôle que les associations de protection de consommateurs devraient jouer et qu'il ne jouent pas faute d'une expertise technique dans ce domaine. je pense qu'il faut tirer des lessons de la décision du conseil de la concurrence français qui a condamné les opérateurs télécoms pour entente. il faut bien savoir que c'est l'association que choisir qui a déclenché la procédure.

votre décision de ne plus s'intersser à la concurrence dans les télécoms revient à priver l'opinion public d'une source d'information fiable et crédible sur la réalité des choses.

j'espére que vous allez revenir sur votre décision et que vous allez continuez votre militentisme scientifique.

EcoMaroc a dit…

@wadisnake
Merci.

@H. Bouayad
Ce sont des lecteurs comme vous qui donnent la motivation et l'envie de la préparation de billets qui présentent des analyses et qui nécessitent parfois beaucoup de temps et de réfléxion. Avec les deux blogs, la tâche est devenue lourde.

Anonyme a dit…

h.bouayad a dit :
je comprend parfaitement la lourdeur de votre mission. il est trés difficile de suivre, d'analyser, de mettre à jour le blog et de répondre aux commentaires, surtout si l'on travail seul. mais cela ne justifie pas de désister. ce que je vous propose, peut j'ai tord, c'est de focaliser votre attention sur le blog motic qui traite et suit le secteur des télécoms et des TIC. à mon sens il est plus facile de concentrer ses efforts pour suivre les actualités et faire de l'analyse concurrentielle d'un secteur que de suivre toute l'économie nationale. je comprend que vous êtes économiste de formation, mais vaut mieux se concentrer à mon avis sur l'économie des télécommunciations que de faire un suivi transversale de tous les secteurs, ce qui s'avére un exercise trés difficil. ma suggestion elle est ce qu'elle est, mais l'essentiel à mon avis c'est de ne pas s'arrêter au milieu du chemin et de perseverer.
je suis sûr que votre blog est suivi avec beacoup d'interet par les spécialistes des télécoms, ainsi que par le Monsieur tous le monde car il touche de prés leur vécu.

EcoMaroc a dit…

Merci encore pour ce commentaire.